République dominicaine

Punta Cana

Il m’est impossible d’expliquer l’origine de cette envie si présente de voyages et de découvertes culturelles… En août dernier, nous sommes partis pour la République Dominicaine, la mythique île d’Hispaniola — partagée avec Haïti —

Je dois bien avouer que de Punta Cana, principale station balnéaire, nous n’avions qu’une image en tête : des centaines de kilomètres de plages de sable blanc, bordées de cocotiers et d’eaux turquoises. Ajoutez à cela beaucoup de soleil et vous aurez tous les ingrédients pour des vacances de rêve ! Après 1h de train pour Paris, des heures d’attentes à l’aéroport et 9h de vol, nous sommes arrivés de nuit à l’hôtel, dans une ambiance chic et rythmée par les tempos de la bachata avant de rejoindre notre chambre,

C’est le lendemain matin au réveil après une courte nuit — jet lag oblige — que l’on prend une claque. Je ne m’attendais vraiment pas à tant de beauté, si ce n’est dans mes rêves les plus fous. Il y a là-bas comme des ondes positives et une quiétude qui vous envoute.

Le programme du premier jour a été simple, on se repose. Mais Punta Cana est aussi et surtout réputé pour la farniente mais comment ferai-je, moi, qui ne supporte pas de rester inactive… un jour ok, mais 10 ? Pas question.

Punta Cana

Punta Cana

Punta Cana
Punta Cana

Punta Cana

Punta Cana
Punta Cana

Punta Cana

Punta Cana
Punta Cana

Punta Cana

Punta Cana
Punta Cana

Punta Cana